Handwerkmeister

De DHIALSACE
Révision datée du 4 octobre 2020 à 21:52 par Mfrison (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Maître d’un métier de l’artisanat.

L’appellation de maître constitue un titre et un statut de la hiérarchie professionnelle. Après les années de formation (apprentissage, puis compagnonnage) et la présentation – dans certains métiers et à des époques variables – d’un chef-d’œuvre, le maître est habilité à ouvrir un atelier ou à succéder à son père, éventuellement à son ex-patron, à travailler de façon indépendante et à engager apprenti ou compagnon. Il devra au préalable acquérir le droit de bourgeoisie, verser la taxe d’adhésion à son métier (Einung) et prêter le serment à celui-ci (Eid). Il pourra fréquenter le poêle des maîtres de son métier et assumer une charge élective au sein de la Stubengesellschaft qui en assure le fonctionnement, comme aussi au sein de la confrérie de son métier (Bruderschaft). Il sera également éligible à une fonction interne à son métier (membre du tribunal, trésorier…) ainsi qu’au gouvernement de sa ville comme représentant de son métier ou comme échevin.

Notices connexes

Artisanat

Bürger

Chef-d’œuvre

Confrérie

Échevin

Eid

Einung

Monique Debus Kehr