Gau

De DHIALSACE
Aller à : navigation, rechercher

Gouwe, Pagus, Pays

Un Gau est un « pays » (du latin pagus), c’est-à-dire une région géographique, petite (Hattgau, Sisgau) ou grande (Brisgau, Speyergau). Le nom ne s’applique qu’à des régions de peuplement ancien : Gau s’oppose souvent à Wald. Il arrive, dans des chartes du IXe au XIe siècle, qu’une localité soit située « dans le pagus X dans le comté du comte Y », ce qui donne l’impression que Gau et comté sont identiques – impression souvent fausse, p. ex. lorsqu’en 1004 Andlau estin pago Alsatia in comitatu Eberhardi (MGH DD III 99 no 79), alors qu’Eberhard n’est comte que du Nordgau. En fait, Polenz a montré que tout pagus n’est ni un Gau ni une circonscription territoriale, comté ou autre. Certes, il arrive que Gau et comté coïncident. C’est notamment le cas en Alsace avec le Nordgau et le Sundgau ; mais ceux-ci ne sont pas des Gaue typiques ; ce sont des créations « bureaucratiques » du pouvoir franc, comme le montre leur nom, qui se réfère à des points cardinaux, alors que la plupart des Gaue anciens doivent leur nom soit à un fleuve (Saargau, Sornegau, Aargau), soit à un centre ancien (Brisgau, Baselgau, Augstgau). Par conséquent, le mot Gau n’a pas de signification institutionnelle : contrairement à ce qu’on a longtemps cru, il n’y a pas de Gauverfassung (organisation de l’Empire en Gaue /comtés), et parler de Gaugrafen (voir ce nom) est impropre.

Bibliographie

POLENZ (Peter von), Landschafts- und Bezirksnamen im frühmittelalterlichen Deutschland. I [seul paru], Namentypen und Grundwortschatz, 1961.

BORGOLTE (Michael), «Die Geschichte der Grafengewalt im Elsaß von Dagobert I. zu Otto dem Großen», ZGO, 131, 1983, p. 3-54.

Bernhard Metz