Ganerben

De DHIALSACE
Aller à : navigation, rechercher

Comparsonniers

Ce mot désigne au départ les cohéritiers, et plus tard les copossesseurs d’un château ou d’une seigneurie, même s’ils n’ont aucun lien de parenté entre eux. Il est fréquent dans la littérature castellologique, mais inusité dans les sources alsaciennes, où les comparsonniers sont appelés Gemeiner.

Notices connexes

Burgfrieden

Château_fort

Gemeiner

Bernhard Metz