Blanc : Différence entre versions

De DHIALSACE
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « <p class="mw-parser-output" style="text-align: justify;">''Blanken''</p> <p class="mw-parser-output" style="text-align: justify;">À l’origine, le blanc est une monnaie... »)
 
m (Corrigée)
 
(Une révision intermédiaire par un autre utilisateur non affichée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
<p class="mw-parser-output" style="text-align: justify;">''Blanken''</p> <p class="mw-parser-output" style="text-align: justify;">À l’origine, le blanc est une monnaie de gros frappée par les rois de France depuis 1352, valant 5 à 10 deniers ; elle doit son nom à son alliage, de meilleur aloi que celui des deniers tournois, dits ''swartze turnosen''. Elle a été imitée à Metz et en Rhénanie, mais non en Alsace, où cependant des blancs ont circulé (p. ex. à Colmar 1415 : AMC CC 142, ''Kaufhausbuch'', p. 2). En particulier, ceux de Metz (''Metzblanken'') étaient estimés au XV<sup>e</sup> siècle, ainsi des ''Metz blancken'' à Riedselz 1454 (AMS II 22a/13).</p>  
+
''Blanken''</p> À l’origine, le blanc est une monnaie de gros frappée par les rois de France depuis 1352, valant 5 à 10 deniers&nbsp;; elle doit son nom à son alliage, de meilleur aloi que celui des deniers tournois, dits ''swartze turnosen''. Elle a été imitée à Metz et en Rhénanie, mais non en Alsace, où cependant des blancs ont circulé (p. ex. à Colmar 1415&nbsp;: AMC CC 142, ''Kaufhausbuch'', p. 2). En particulier, ceux de Metz (''Metzblanken'') étaient estimés au XV<sup>e</sup> siècle, ainsi des ''Metz blancken'' à Riedselz 1454 (AMS II 22a/13).</p>  
== <span style="font-size:x-large;">Notices connexes</span> ==
+
== Notices connexes ==
<p class="mw-parser-output" style="text-align: justify;">[[Groschen|''Groschen'']]</p> <p class="mw-parser-output" style="text-align: justify;">[[Monnaie|Monnaie]]</p> <p class="mw-parser-output" style="text-align: right;">'''Bernhard Metz'''</p>
+
[[Groschen|''Groschen'']]</p> [[Monnaie|Monnaie]]</p> <p class="mw-parser-output" style="text-align: right">'''Bernhard Metz'''</p>
 +
[[Category:B]]

Version actuelle datée du 11 septembre 2020 à 08:12

Blanken

À l’origine, le blanc est une monnaie de gros frappée par les rois de France depuis 1352, valant 5 à 10 deniers ; elle doit son nom à son alliage, de meilleur aloi que celui des deniers tournois, dits swartze turnosen. Elle a été imitée à Metz et en Rhénanie, mais non en Alsace, où cependant des blancs ont circulé (p. ex. à Colmar 1415 : AMC CC 142, Kaufhausbuch, p. 2). En particulier, ceux de Metz (Metzblanken) étaient estimés au XVe siècle, ainsi des Metz blancken à Riedselz 1454 (AMS II 22a/13).

Notices connexes

Groschen

Monnaie

Bernhard Metz