Klosterbischof

De DHIALSACE
Révision datée du 7 novembre 2020 à 18:37 par Mfrison (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Abbé-évêque, évêque claustral.

Les monastères primitifs irlandais implantés en Alsace ne suivaient pas à l’origine la règle de saint Benoît, mais une des nombreuses règles ou observances que les Irlandais pratiquaient chez eux et apportaient avec eux sur le continent. Ainsi le monastère de Honau, fondé vers 722, était dirigé par l’abbé-évêque (Klosterbischof) Benedictus, venu s’y établir avec un groupe de moines itinérants ; dans son pays d’origine, il était l’évêque de la contrée à l’entour de son monastère. Il avait aussi le droit de nommer lui-même son successeur.

À Honau, les cinq premiers abbés étaient en même temps évêques ; on comprend ainsi que, dans sa chronique, Jacques Twinger de Kœnigshoven ait appelé le site « Bisthumb Honaw ».

Bibliographie

BORNERT (René), Les monastères d’Alsace, Strasbourg, 2009, t. I, p. 392, 394-395, 399.

Notice connexe

Abbaye (Honau)

Louis Schlaefli