Expectative : Différence entre versions

De DHIALSACE
Aller à : navigation, rechercher
m (correction du style)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
 
''Anwartung'', ''Anwartschaft''
 
''Anwartung'', ''Anwartschaft''
  
Ligne 14 : Ligne 15 :
  
 
== Bibliographie ==
 
== Bibliographie ==
 +
 
HAUVILLER (Ernst),''Analecta Argentinensia. Vatikanische Akten und Regesten zur Geschichte des Bistums Strassburg im XIV. Jahrhundert. (Johann XXII, 1316-1334) ...'', Strasbourg, 1900.
 
HAUVILLER (Ernst),''Analecta Argentinensia. Vatikanische Akten und Regesten zur Geschichte des Bistums Strassburg im XIV. Jahrhundert. (Johann XXII, 1316-1334) ...'', Strasbourg, 1900.
  
Ligne 31 : Ligne 33 :
  
 
== Notices connexes ==
 
== Notices connexes ==
 +
 
[[Grâces_impériales|Grâces impériales]]
 
[[Grâces_impériales|Grâces impériales]]
  
 
[[Provision_apostolique|Provision apostolique]]
 
[[Provision_apostolique|Provision apostolique]]
 
+
<p class="mw-parser-output" style="text-align: right">'''Louis Schlaefli'''</p>  
<p class="mw-parser-output" style="text-align: right">'''Louis Schlaefli'''
+
[[Category:E]] [[Category:Eglises et cultes]] [[Category:Fiscalité et impositions]]
 
 
   
 
[[Category:E]] [[Category:Eglise catholique]] [[Category:Fiscalité et impositions]]
 

Version actuelle datée du 5 juillet 2021 à 15:28

Anwartung, Anwartschaft

Lettre ou bref du pape qui donnait à celui à qui il l’adressait, l’assurance qu’il serait pourvu d’un bénéfice donné, lors de sa vacance, à la différence de la provision apostolique qui conférait à un clerc un bénéfice déjà vacant, à l’instar des grâces impériales ou royales.

Des centaines de clercs alsaciens – humbles ou nobles – ont actionné leurs amis curialistes à Avignon ou à Rome pour obtenir par cette voie des bénéfices.

Burchard Bild, puer (encore enfant), fils de Sifrid Bild, «dictus Ymago, miles », obtient en 1255 l’expectative pour un canonicat à Saint-Arbogast à Strasbourg (UBS I, p. 294 no 391). Eberhard de Kibourg l’aîné, déjà chanoine à Cologne, en obtient une en 1318 pour un canonicat au Grand Chapitre de Strasbourg (Schulte, Domkapitel, p. 15) ; il se mariera ultérieurement et quatre de ses fils seront chanoines à Strasbourg (Rott, Thèse, I, p. 19). Geoffroy de Linange en obtient une, à l’âge de 8 ans, pour un bénéfice « sine cura » à la collation de l’abbaye d’Andlau (1330) (Hauviller, p. 203 no 243) ; ultérieurement, il sera chanoine à Trèves, Cologne, Bâle et Strasbourg. Thüring de Ramstein, chanoine du Grand Chapitre de Strasbourg (1318-1366), possède en 1331 des expectatives pour les chapitres de Bâle et de Mayence (Villiger, p. 270, note 51).

Henri de Enslingen, étudiant en droit, obtient en 1332 des expectatives de Jean XXII pour un canonicat à Saint-Martin à Colmar (Villiger, p. 186 et 344). Fils illégitime de Henry de Sursee, chapelain à Beromünster, Henry de Sursee, devint recteur à Guéwenheim et official du diocèse de Bâle en 1345. En 1351, il détenait des expectatives sur cinq canonicats dans les diocèses de Bâle et de Constance (Wackernagel, Offizialat, p. 247).

Jean Aman, prébendier du Grand Choeur de Strasbourg, mais aussi secrétaire de l’évêque d’Augsbourg, en obtint une en 1404 pour un canonicat à Augsbourg ou à Constance (Repert. Germ., II, p. 1250). « De nobili genere », Ulric Spiegel a obtenu en 1404 l’expectative pour un canonicat à Saint-Thomas (Repert. Germ., II, p. 1281), mais il n’y sera nommé qu’en 1412 et sera évincé en 1415. Jean Dielmann, vicaire perpétuel à Saint-Martin à Strasbourg (1460-1469), détient en 1480 des expectatives pour deux bénéfices (AMS KS 5, f. 37 vo). En 1486, Innocent VIII donne à Pierre Soder, de Thann, chapelain à Lautenbach, l’expectative de deux bénéfices à lui conférer par l’évêque ou le chapitre de Bâle ou l’abbesse de Saint-Fridolin à Säckingen (Wirz, Regesten, V, no 94). Jean Erhard de Falkenstein, neveu de l’abbesse de Masevaux, obtient en 1585 des expectatives pour le prochain rectorat vacant à la nomination du chapitre de Masevaux (AHR 10 G 2/8, f. 208).

En 1609, Jacques Bader, prévôt d’Ensisheim, sollicite – en vain – un canonicat à Rheinfelden, Thann ou Waldkirch, pour son fils François Caspar, qui ne semble pas être devenu prêtre (Mayer, Matrikel, 771).

Bibliographie

HAUVILLER (Ernst),Analecta Argentinensia. Vatikanische Akten und Regesten zur Geschichte des Bistums Strassburg im XIV. Jahrhundert. (Johann XXII, 1316-1334) ..., Strasbourg, 1900.

MAYER (Hermann), Die Matrikel der Universität Freiburg i. Br. von 1460-1656, Fribourg, 1907.

WIRZ (Caspar), Regesten zur Schweizergeschichte aus den päpstlichen Archiven. 1447-1513, Berne, 1911.

Repertorium Germanicum. Verzeichnis der in den Päpstlichen Registern und Kameralakten vorkommenden Personen, Kirchen und Orte des Deutschen Reiches, seiner Diözesen und Territorien vom Beginn des Schismas bis zur Reformation, Berlin, 1916-1961.

SCHULTE (Aloys), « Aus dem Leben des Straßburger Domkapitels 1150-1332 », Elsaß-Lothringisches Jahrbuch 6 (1927), p. 1-46.

ROTT (Jean), Histoire du chapitre cathédral de Strasbourg au XIVe et au XVe siècle, Thèse de l’École des Chartes, Paris, 1933.

VILLIGER (Johann Baptist), « Das Bistum Basel zur Zeit Johannis XXII., Benedikts XII. und Klemens VI. (1316-1352) », Analecta Gregoriana, Rome-Lucerne, XV, 1939.

WACKERNAGEL (Wolfgang D.), « Das Basler (Generalvikariat) und Offizialat bis zur Reformation », Helvetia sacra, 1,1, Berne, 1972, p. 241-255.

Notices connexes

Grâces impériales

Provision apostolique

Louis Schlaefli