Drittmann

De DHIALSACE
Révision datée du 29 septembre 2020 à 15:46 par Mhubert (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

tiers-arbitre

Dans une procédure d’arbitrage médiévale, chaque partie désigne des arbitres (ratlùte) en nombre égal. Pour qu’une majorité se dégage, il faut leur adjoindre un neutre appelé obman (surarbitre), qui est désigné d’un commun accord soit par les parties, soit par leurs ratlùte. Si chaque partie n’a désigné qu’un ratman, l’obman est aussi appelé drittman ; si chacune désigne deux ratlùte, l’obman sera dit fünftman.

Notices connexes

Arbitrage

Schiedsrichter

Schiedspruch

Elisabeth Clementz