Comte Palatin : Différence entre versions

De DHIALSACE
Aller à : navigation, rechercher
m
 
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
<p class="mw-parser-output" style="text-align: justify">ou Petit Comitat – ''Comes palatinus Caesareus'', ''Comes sacri Palatii Lateranensis Romani'', ''Pfalzgraf''</p> <p class="mw-parser-output" style="text-align: justify">1. Successeurs lointains d’importants dignitaires de Charlemagne, les titulaires de ce titre institué en 1377-1378 par Charles IV n’avaient plus, au XVII<sup>e</sup> siècle, que des attributions restreintes&nbsp;: nommer les notaires, octroyer des armoiries, accorder des droits de fief, conférer des grades universitaires, émanciper des mineurs, légitimer les enfants naturels. Ces pouvoirs étaient tantôt limités à la personne du titulaire, tantôt transmissibles à des personnes nommément désignées de sa famille. Le titre a été porté par quelques professeurs de l’Université de Strasbourg&nbsp;: Johann Heinrich Boecler (1663-1672), Jean Boecler (1673-1701), Jean Rebhan (1662-1689), Melchior Sebitz (1630-1674), Nicolaus Reusner (1545-1602).</p> <p class="mw-parser-output" style="text-align: justify">Un arrêt du Conseil du Roi du 31 mars 1704 supprima les fonctions des comtes palatins à Strasbourg.</p> <p class="mw-parser-output" style="text-align: justify">2. Titre porté par les membres des différentes branches de la branche rhénane des Wittelsbach qui étaient électeurs du Palatinat rhénan (''Kurfürst der Pfalz'').</p>
+
 
== <span style="font-size:x-large">Bibliographie</span> ==
+
ou Petit Comitat – ''Comes palatinus Caesareus'', ''Comes sacri Palatii Lateranensis Romani'', ''Pfalzgraf''
<p class="mw-parser-output" style="text-align: justify">BERGER-LEVRAULT (Oscar), ''Annales des professeurs des Académies et Universités alsaciennes, 1525-1872'', Nancy, 1891.</p>
+
 
== <span style="font-size:x-large">Notices connexes</span> ==
+
1. Successeurs lointains d’importants dignitaires de Charlemagne, les titulaires de ce titre institué en 1377-1378 par Charles IV n’avaient plus, au XVII<sup>e</sup> siècle, que des attributions restreintes&nbsp;: nommer les notaires, octroyer des armoiries, accorder des droits de fief, conférer des grades universitaires, émanciper des mineurs, légitimer les enfants naturels. Ces pouvoirs étaient tantôt limités à la personne du titulaire, tantôt transmissibles à des personnes nommément désignées de sa famille. Le titre a été porté par quelques professeurs de l’Université de Strasbourg&nbsp;: Johann Heinrich Boecler (1663-1672), Jean Boecler (1673-1701), Jean Rebhan (1662-1689), Melchior Sebitz (1630-1674), Nicolaus Reusner (1545-1602).
<p class="mw-parser-output" style="text-align: justify">[[Avocat|Avocat]]</p> <p class="mw-parser-output" style="text-align: justify">[[Archive|Archive]]</p> <p class="mw-parser-output" style="text-align: justify">[[Notaire|Notaire]]</p> <p class="mw-parser-output" style="text-align: right">'''Marcel Thomann'''</p>   
+
 
 +
Un arrêt du Conseil du Roi du 31 mars 1704 supprima les fonctions des comtes palatins à Strasbourg.
 +
 
 +
2. Titre porté par les membres des différentes branches de la branche rhénane des Wittelsbach qui étaient électeurs du Palatinat rhénan (''Kurfürst der Pfalz'').
 +
 
 +
== Bibliographie ==
 +
 
 +
BERGER-LEVRAULT (Oscar), ''Annales des professeurs des Académies et Universités alsaciennes, 1525-1872'', Nancy, 1891.
 +
 
 +
== Notices connexes ==
 +
 
 +
[[Avocat|Avocat]]
 +
 
 +
[[Archive|Archive]]
 +
 
 +
[[Notaire|Notaire]]
 +
<p class="mw-parser-output" style="text-align: right">'''Marcel Thomann'''</p>   
 
[[Category:C]]
 
[[Category:C]]

Version actuelle datée du 25 septembre 2020 à 09:26

ou Petit Comitat – Comes palatinus Caesareus, Comes sacri Palatii Lateranensis Romani, Pfalzgraf

1. Successeurs lointains d’importants dignitaires de Charlemagne, les titulaires de ce titre institué en 1377-1378 par Charles IV n’avaient plus, au XVIIe siècle, que des attributions restreintes : nommer les notaires, octroyer des armoiries, accorder des droits de fief, conférer des grades universitaires, émanciper des mineurs, légitimer les enfants naturels. Ces pouvoirs étaient tantôt limités à la personne du titulaire, tantôt transmissibles à des personnes nommément désignées de sa famille. Le titre a été porté par quelques professeurs de l’Université de Strasbourg : Johann Heinrich Boecler (1663-1672), Jean Boecler (1673-1701), Jean Rebhan (1662-1689), Melchior Sebitz (1630-1674), Nicolaus Reusner (1545-1602).

Un arrêt du Conseil du Roi du 31 mars 1704 supprima les fonctions des comtes palatins à Strasbourg.

2. Titre porté par les membres des différentes branches de la branche rhénane des Wittelsbach qui étaient électeurs du Palatinat rhénan (Kurfürst der Pfalz).

Bibliographie

BERGER-LEVRAULT (Oscar), Annales des professeurs des Académies et Universités alsaciennes, 1525-1872, Nancy, 1891.

Notices connexes

Avocat

Archive

Notaire

Marcel Thomann