Christkindelmarkt

De DHIALSACE
Révision datée du 24 septembre 2020 à 11:32 par Mhubert (discussion | contributions) (correction du style)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Marché de Noël, Foire de bimbeloterie

Marché strasbourgeois lié à la fête de Noël et à sa préparation.

Depuis un temps indéterminé sinon immémorial, un marché se tenait au XVIe siècle quelques jours avant la Saint-Nicolas (Clausenmarckt). Saint-Nicolas, patron des enfants, est fêté le 6 décembre. On y achetait des friandises et de petits cadeaux à glisser la veille dans leurs souliers, après leur coucher, comme cela se pratique encore en Alsace aujourd’hui.

Cependant, Johann Flinner, pasteur de la cathédrale, alors protestante, s’éleva en 1569 contre le maintien d’une fête et d’un marché en l’honneur d’un saint de l’Église romaine et réclama leur suppression. Le Magistrat imposa alors des restrictions à la tenue et à la durée de cette modeste foire, mais, par égard aux intérêts des petits commerçants, le Conseil des XXI, s’il suivit l’avis du pasteur, jugea bon de la maintenir en la reportant à trois jours avant Noël 1570, afin que ce soit désormais l’enfant Jésus (Christkindel) et non plus saint Nicolas qui apportât ses cadeaux le 25 décembre. Par la suite, en 1806 au plus tard, le marché fut prolongé à six jours et s’arrêtait obligatoirement le 24. Dès le XVIe siècle, il était suivi, à partir du 26 décembre, d’une foire purement commerciale de 18 jours, mais les deux manifestations se confondirent à partir du milieu du XIXe siècle.

Le marché de Noël se tenait place de la Cathédrale et rue Mercière, selon un règlement de 1637. Il connut une extension dans la cour du Gymnase de 1759 à 1779. Il était fréquenté surtout par des marchands locaux, rejoints peu à peu par des Allemands et des Suisses (1790). Ils y vendaient de la mercerie, de petits jouets, des pains d’épices et des sapins.

 

Bibliographie

METZ (Bernhard), « Création, réglementation et vie du marché », Noël et Nouvel An à Strasbourg du Moyen Âge à nos jours, Catalogue de l’exposition des AVCUS, 2005-2006, p. 17-23.

 

Notices connexes

Foires

Sapin de Noël

Christian Wolff