Autel (de la Liberté)

De DHIALSACE
Révision datée du 8 octobre 2020 à 10:08 par Mhubert (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

1. Métaphore de la Révolution, à laquelle est associée la notion de sacrifices en tous genres faits à la Liberté.

2. Pendant la Révolution furent érigés un peu partout des Autels à la Patrie qui, très rarement furent aussi appelés Autels de la Liberté. Nous n’en connaissons qu’un en Alsace, érigé à Riquewihr à l’occasion de la première fête nationale du 14 juillet 1790 (alors appelée fête de la Fédération), portant l’inscription « Freyheits Altar 1790 » et dont il subsiste la dalle en grès de 94 x 79 x 14,5 cm, conservée au musée lapidaire de Riquewihr.

Bibliographie

JOACHIM (Jules), « L’autel de la Liberté », RA, t. 74, 1927, p. 518 ; RA, t. 76,1929, p. 250 ; RA, t. 82,1935, p. 467.

VOEGELI (Raymond), Riquewihr, son histoire, ses institutions, ses monuments, Colmar, 1980 (2ème édition), p. 49 et 53 (reproduction de la dalle).

SITTLER (Lucien), Riquewihr, Colmar, 1980, p. 10.

Notices connexes

Fête de la Fédération

Garde nationale

Claude Betzinger